Table des matières

Comment garder une rose intacte ?

Partagez avec vos amis

Comment conserver une rose fraîche ? Une rose ou un bouquet de fleurs font toujours plaisir, quelle que soit l’occasion, peu importe la personne. Pour prolonger le plaisir d’offrir et la joie de recevoir, voici quelques astuces pour garder une rose intacte.

Comment choisir une rose ?

40 000, c’est le nombre de variétés de roses, selon la Société française des roses. De quoi faire tourner la tête ! Pourtant, le choix d’une rose est primordial pour sa méthode de conservation. Toutes les roses ne sont pas résistantes, certaines ont une durée de vie plus longue une fois coupées, d’autres se prêtent plus facilement à la méthode de conservation par séchage ou tiennent très bien en bouquet dans l’eau.

  • La variété : les roses à grandes fleurs, 
  • La fleur : encore en bouton, ou bien avec les pétales légèrement ouverts, bien colorés et fermes,
  • L’aspect : des roses vigoureuses, avec un feuillage et une tige longue et rigide en bonne santé.

Quelles méthodes de conservation ?

Toutes les roses ne se conservent pas de la même manière, mais il est une règle à laquelle aucune fleur ne déroge : le soin que l’on doit lui apporter avant n’importe quelle méthode de conservation. Ensuite, tout va dépendre du résultat que vous souhaitez obtenir pour préserver toute la beauté de vos roses et en faire des fleurs éternelles.

  • En eau dans un vase : pour les bouquets ou compositions de fleurs fraîches et coupées offertes ou cueillies dans votre jardin ;
  • Séchées : pour une conservation dans un herbier ou en bouquet de fleurs immortelles ;
  • Stabilisées ou fossilisées : la méthode privilégiée pour obtenir une rose éternelle qui durera, par définition, des années.

Comment garder une rose intacte ?

Selon que votre rose est en bouquet, seule, fraîche ou séchée, voici quelques méthodes de conservation, pour les préserver telles que vous les avez reçues. 

  • Le gel de silice : convient pour les fleurs déjà séchées, sans plus aucune trace d’humidité. Retirez les tiges. Plongez-les simplement dans le gel, que vous aurez au préalable disposé dans un récipient, recouvrez les roses délicatement pour que le gel les imprègne en totalité. Refermez hermétiquement le récipient et conservez à température ambiante pendant deux semaines. Ensuite, il vous suffira de débarrasser les pétales des grains de gel, recoller délicatement les fleurs aux tiges et appliquer un vernis fixateur au spray, après avoir pris les précautions de sécurité (masque et gants),
  • Le séchage : probablement la méthode la plus simple et répandue de conservation d’une rose, en bouquet ou en composition. Il vous suffit d’emprisonner vos fleurs entre deux feuilles de papier absorbant dans un livre, puis de le refermer et de lester avec d’autres livres plus lourds. Laissez sécher pendant une semaine. Vous pouvez également les faire sécher suspendue à l’envers, ou bien de les repasser entre deux tissus, à fer sec,
  • La mise en eau : dans un vase propre et désinfecté, versez ¾ d’eau. Coupez les tiges en biseau pour qu’elles absorbent l’eau, puis immergez-les d’abord dans de l’eau tiède. Coupez les feuilles qui seraient immergées et transférez vos roses dans le vase après les avoir conservées une nuit à 3°. Pour prolonger la durée de vie d’un bouquet, veillez à placer le vase proche d’une source de lumière, à moins de 38° et à rafraîchir votre bouquet régulièrement.